Factures de Gambier

Facture Déportes Frères, successeurs de Beaumontfactuur 1876 001

Facture de 1856 du dépôt de rue de l’Arbre sec à Paris. Ce dépôt a été exploité au début du 19ème siècle par Charlemagne Beaumont et plus tard par son fils. Les frères Deportes étaient les successeurs. HASSLAUER avait pris des arrangements avec Beaumont sur la vente de pipes dans et autour de Paris. La déclaration enregistrée par acte notarié, déterminait le  seul dépôt où les pipes HASSLAUER (Gambier) et Fiolet pourraient être vendues. Sur cette facture, nous voyons à  gauche “Seul Dépôt de pipes mr. HASSLAUER” surmonté d’un certain nombre de pipes Gambier . Nous remarquons quelque modèles célèbres, dont “Bou Maza” et 2 “Marseillaises”. À droite sur le facture  ‘Seul depôt des pipes de mr. L. Fiolet’  ‘surmonté d’un certain nombre de pipes Fiolet.

 

 

Lettee de Vve Hasslauer & de Champeauxfactuur 1892 001

Lettre de 1892 avec en-tête un logo de la propriétaire Veuve Hasslauer & de Champeaux. Ce logo quelques médailles d’expositions et le texte: Fabrique de pipes J. Gambier Veuve Hasslauer & de Champeaux successeurs à Givet Ardennes.

 

Facture Quentin & Cie

Facture, datée 1899, de  Quentin, propriétaire de la fabrique Gambier avec le dépôt  à Paris, Rue de Bondy 22. Sur la facture  plusieurs commandes, y compris des pipes Gambier.

Quentin Gambier 001Quentin 001

 

 

 

 

 

 

 

 

Effet de commerce J. Gambier

Cet ordre de paiement est daté de 1934, soit, huit ans après la fermeture de l’usine de pipes. Il sera donc émis là l’occasion de la vente de céramiques, cette partie de la société existera jusqu’au début des années 1950. L’intitulé commercial  en 1934 était Société Anonyme de la fabrique Gambier.Gambier1934 001